L'asile

Mathilde G. , Florian L. , Maxime C.

"Encore et toujours ici! Mais laissez moi sortir!" Je frappais de mes dernières forces la porte dans l'espoir qu'elle s'ouvre. Elle s'ouvrit car la serrure rouillée s'était cassée.Bizarrement personne ne s'interposa en y repensant il n'y avait personne dans les couloirs j'allais donc voir dans la cuisine car cela faisait plusieurs jours que je n'avais rien mangé et rien bu. Après avoir repris des forces, je m'aventurais dans les couloirs vides, silencieux et effrayants. Il n'y avait rien ni personne. Dehors le soleil brillait.
Je sors...
Je continue à explorer les couloirs...